Les secrets de la culture du fraisier

un fraisier et ses fraises

Le fraisier fait partie des plantes dites « vivaces » dont la culture nécessite la connaissance de quelques rudiments tels que la taille, l’entretien ou encore l’arrosage. De même, la fraise d’un point de vue botanique est un faux-fruit, à l’inversement des pépins de la fraise qui eux sont les véritables fruits et grâce à leur production d’hormones, ils permettent la maturation du faux-fruit qui sera par la suite la fraise que nous connaissons.

La plantation idéale du fraisier

Sachez que pour optimiser la culture de votre fraisier, l’époque à laquelle vous les plantez sera déterminante pour leur croissance. Ainsi, il convient de les planter au commencement de l’automne de manière à vous assurer une récolte pour le printemps qui suivra. De même, il est déconseillé d’attendre l’hiver pour replanter votre fraisier car il ne fait pas qu’il gèle.

Aussi, pour ce qui est de l’étape de la plantation à proprement parler, il vous faudra au préalable débarrasser l’endroit que vous avez choisi pour planter vos fraisiers de toute mauvaise herbe et ayez recours si nécessaire à l’usage d’un fertilisant. De même, il est primordial de veiller à espacer vos plans d’au moins 30 cm les uns des autres.

Comment entretenir votre fraisier ?

Pareillement, une fois plantés, vos fraisiers auront encore besoin de toute votre attention, notamment en ce qui concerne leur taille et de manière plus générale, leur entretien.
Aussi, il convient de couper dès que possible les longues tiges (scientifiquement nommées « stolons ») du fraisier qui gênent leur croissance en puisant anarchiquement dans leurs ressources.

De même, il est indispensable de pailler les pieds du fraisier afin de leur assurer un taux d’humidité suffisant en été.
Pareillement, afin de les protéger contre les invasions de pucerons, vous pouvez les traiter mais cependant en proscrivant les produits chimiques car cela serait bien évidemment toxique pour vous.

Concernant l’arrosage de vos fraisiers, sachez que ces derniers sont des plantes très demandeuses en eau surtout en été lorsqu’il fait très chaud. Veillez à les arroser le matin ou le soir afin de ne pas faire évaporer toute l’eau.

La multiplication des plants de fraisiers

Afin de multiplier les plants de fraisiers, vous pouvez avoir recours à la multiplication dite « par semis » même si cette technique n’est pas aisée car les graines sont assez difficiles à se procurer. Cette méthode est cependant utile pour les variétés de fraisiers qui ne possèdent pas de stolons.

Aussi, en ce qui concerne les variétés qui possèdent effectivement des stolons, le marcottage des stolons est la technique la plus courante et la plus efficace. Il suffit alors de sélectionner les stolons aux petites racines blanches non enracinées et plaquer le nœud dans un godet et le conserver ainsi jusqu’à ce que le nœud prenne racine puis couper le stolon quelques semaines plus tard tout en continuant de maintenir le godet humide. Il vous faudra attendre que l’hiver soit passé pour replanter votre plant à la saison suivante, en pleine terre.

Photo de versageek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *