Origine et culture réussie du pommier

Un pommier et ses pommes

Au four, enrobée de sucre rougeâtre ou en tarte Tatin, la pomme est un des fruits les plus appréciés en Europe. Mais avant d’arriver dans votre cuisine, d’où vient-elle? Petite présentation de la vie du pommier commun. 

D’où vient-il et où pousse-t-il?

S’il est présent en France depuis des centaines d’années, le pommier est cependant originaire d’Asie, de la région des Balkans, plus précisément. Cette origine pour le Malus pumila – c’est son nom en latin – n’a pu être établie que récemment, grâce à son analyse ADN. La manière dont il est arrivé en France reste, par contre, incertaine.
Aujourd’hui, c’est particulièrement dans les régions ensoleillées qu’il est cultivé. Il peut cependant pousser, bien que plus difficilement, dans les régions du Nord de la France. Le sol où il est planté doit, de plus, être riche et bien drainé.

Comment l’entretenir?

La plantation du pommier se fait idéalement en Automne. Mais ses racines résistante peuvent s’adapter à toute saison tant qu’il n’y a pas de risque de gel. Pour qu’il produise de nombreux fruits, sa fécondation par d’autres arbres est nécessaire – raison pour laquelle il est généralement planté parmi d’autres pommiers, en vergers. Il faut, de même, tailler les branches après la fructification, avant la reprise de la végétation. En dehors de cela, son entretien est assez simple et fait de lui un arbre apprécié des jardiniers débutants.

Les maladies qu’il faut guetter

Il faut cependant surveiller son évolution pour repérer au plus vite tous les indices de la présence d’une maladie. En voici quelques un : taches blanches sur les feuilles (risque d’oïdium), les pommes pourrissent sur leurs branches (pommier atteint de moniliose), pustules orangers sous les feuilles (c’est la rouille). Sachez, enfin, que le pommier est un arbre particulièrement apprécié des chenilles, vers et pucerons.

Si tous ces conseils vous donnent le goût de la culture du pommier, peut-être voudrez vous étendre votre verger. Outre l’achat, il y a deux possibilités pour obtenir de nouveaux pommiers. Vous pouvez, premièrement, semer les pépins de vos pommes. Le pommier appartenant à la famille des hétérozygotes, vous n’obtiendrez cependant pas la même variété d’arbre. Multiplier vos pommiers est, deuxièmement, possible par greffe. Avec ce procédé, vous serez assurés d’obtenir la même variété que celle d’origine.

Photo de WxMom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *